Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/02/2016

LES ELUS COMMUNISTES SOUTIENNENT LES SALARIES EN LUTTE A EVRY ET DANS L'ESSONNE !

manifevrydep.jpg

Dans notre département, l’emploi est gravement attaqué avec plus de 1000 suppressions de postes, après les différentes annonces de plans de licenciements : comme à Général Electric, qui a racheté la branche énergie d’Alstom, à Découflé à Chilly Mazarin, une entreprise qui fabrique des machines à cigarettes, à La Compagnie Générale de Géophysique en conséquences de la baisse du prix du baril de pétrole mais qui ne désespère pas de « lever des fonds boursiers sur les marchés », à Pixmania, entreprise de vente en ligne aujourd’hui en redressement judiciaire.

Des menaces pèsent également sur Nokia-Alcatel, après le rachat d’Alcatel Lucent par Nokia, car les deux entreprises sont en concurrence directe avec leur activité.

Dans une conférence de presse la CGT de l’Essonne a déclaré « l’état d’urgence sociale » pour l’emploi.

Quant aux entreprises d’Etat, aux collectivités territoriales, les politiques d’austérité si elles ne sont pas contrées, auront des conséquences sur l’emploi, comme à ErDF ou à La Poste où déjà des milliers d’emplois ont disparus ou vont disparaitre.

Les mesures votées par le conseil départemental de l’Essonne sont une attaque en règle contre les Essonniens-nes notamment les plus démunis, contre le personnel du Conseil départemental, et contre le service public, source d’égalité des citoyens-nes.

Quelles mesures prendre ? Alors que notre département subit la plus forte hausse annuelle du chômage de l’Ile-de-France, + 4,9 % en un an, il est de notre responsabilité de ne pas laisser passer cette nouvelle attaque contre le monde du travail, contre le droit de grève.
Nous soutenons la demande de la CGT que se tienne rapidement, sous l’égide du Préfet, une rencontre avec les forces institutionnelles de l’Etat, le Medef et pourquoi ne pas y associer les élus.

Le Parti communiste avec ses élus-es est disponible pour apporter des solutions, face à une situation de plus en plus tragique dans notre département. « Zéro chômeurs, tous travailleurs ! » La question de l’emploi comme de la formation est la grande préoccupation des français. Elle est aussi, de fait, au coeur d’une bataille nationale que nous avons lancée. Le PCF propose de redistribuer la manne financière des dividendes versée aux actionnaires, en redonnant du pouvoir d’achat aux salariés. Budget de l’Essonne voté par la majorité de droite au conseil départemental : 35 millions d’aides sociales 105 postes d’agents départementaux, 29 % d’augmentation d’impôts.
Par exemple :
en augmentant le SMIC de 15 % sur 3 ans,
en mettant fin au gel du point d’indice dans la fonction publique,
en augmentant de 15 % les retraites,
en réduisant le temps de travail pour aller vers les 32 heures,
en luttant contre la précarité en sécurisant l’emploi et la formation, etc…
Résistance, non à la « criminalisation » de l’action syndicale
Pour le gouvernement actuel, la cause est entendue : il serait inutile de chercher à résister
aux marchés financiers et il n’y aurait donc qu’à aller au-devant de leurs exigences !

La loi Macron cache un projet de déshabillage total de tous les droits collectifs, face à la
nouvelle attaque du patronat pour imposer la fin du CDI. M. Gattaz propose un nouveau contrat dit contrat « agile » qui devrait « sécuriser les motifs de séparation » pour le patron.
Lorsque les salariés résistent, pour défendre leur emploi, la justice est davantage au service du patronat comme pour la condamnation des "8 de Goodyear", ou pour les mises en examen de salariés d'Air France, ce qui suscite une colère légitime dans de nombreux départements, et dans tout le pays, où des travailleurs sont en but à la « criminalisation » de l’action syndicale.
Halte à la répression
En Essonne, ce sont 35 salariés de la plateforme ID Logistics -groupe mondial de 874 millions de chiffre d'affaires- qui sont licenciés pour fait de grève, au faux motif de faute lourde.

Les communistes, les élus-es communistes de l’Essonne, apportent leur soutien aux salariés d'ID Logistics.
Ils invitent les travailleurs, les citoyens-nes, les syndicalistes, à débattre partout de la construction d’un projet politique de gauche, sur des valeurs de gauche, répondant à leurs besoins et leurs attentes.

manifevry.jpg

Les élus communistes républicains d'Evry apportent aussi un total soutien à la juste colère exprimée par les salariés du Crédit Agricole Consumer Finance d'Evry

Lors du Comité d’entreprise de Crédit Agricole Consumer Finance du 28 janvier 2016, la direction a annoncé que l’ensemble des activités sur Evry et Arcueil seraient transférées à Massy. Cela concerne 1000 salariés sur les deux sites d’Evry et plus de 300 sur Arcueil. Unanimement, les représentants des personnels ont dit non à cette décision.

Nous soutenons leur opposition à un projet qui va se traduire pour beaucoup de salariés par une dégradation de leurs conditions de vie, dans la mesure où ils sont nombreux et depuis longtemps à vivre à Evry, Ris-Orangis et ses environs et à Sénart en Seine-et-Marne.
Les activités de Sofinco reprises par Crédit Agricole Consumer Finance existent depuis des décennies sur le territoire de l’ancienne ville nouvelle d’Evry et ce départ est donc d’abord une mauvaise nouvelle pour les salariés eux-mêmes, voire pour leur emploi.

Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek

02/01/2016

BONNE ANNEE DE PAIX, DE BONHEUR ET DE JUSTICE POUR 2016

colombes.jpgPour cette nouvelle année 2016, nous présentons à chacune et chacun d’entre vous, ainsi qu’à vos familles et proches, nos meilleurs vœux de santé et d’espoir.
Nous le faisons sincèrement et sans naïveté tant les angoisses sont prégnantes. Elles sont liées aux difficultés à boucler ses fins de mois, à trouver un emploi quand on n’en a plus, comme à la crainte de le perdre et de tomber dans la précarité. S’y ajoute désormais l’angoisse de voir se reproduire l’horreur qui, à plusieurs reprises, a marqué de sang l’année noire qui s’achève. Que l’on ne revive plus cela ! Tel est l’un de nos vœux les plus fervents.

Conjurer cette haine et ce mépris de l’autre et de la vie appelle sûrement vigilance et solidarité. Celles-ci seront d’autant plus efficaces que nous défendrons les services publics qu'ils soient d'Etat, hospitaliers, ou territoriaux. Nous tenons à cette occasion à saluer particulièrement les agents de notre ville qui assurent les services les plus divers, de la restauration aux écoles, du nettoyage à la santé, les tâches administratives indispensables comme l'état civil, ou l'urbanisme, et bien d'autres fonctions.

Un merci également à notre Police Municipale très sollicitée depuis quelques semaines.Cette sûreté protectrice doit par ailleurs de pair avec la sécurité du travail, de l’environnement ou de la santé. Ceci nécessitera plus d’engagement dans l’action pour se défaire des critères européens de rationnements budgétaires, indexés sur les seuls intérêts de profit pour la minorité des possédants.et qui diminuent dangereusement les capacités humaines et financières de nos collectivités.

Les élus communistes seront avec vous vigilants pour que progrès, justice, solidarité et paix soient les dénominateurs communs de cette année 2016.

Le Groupe des élus communistes et Républicains d'Evry

Tribune qui sera également publiée dans le bulletin municipal du mois de janvier

Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek

08/12/2015

Les élus communistes et républicains d'Evry appellent à voter pour la liste de rassemblement de gauche au 2ème tour

pcflogo.pngLes élus communistes et républicains d'Evry appellent à voter pour la liste de rassemblement de gauche au second tour des élections régionales 2015.

La liste Front de Gauche menée par Pierre Laurent au premier tour du 06 décembre dernier et qui a obtenu 6,63  % des voix des Franciliens, était fondée sur des valeurs promouvant la proximité citoyenne, le libre accès aux services publics (transport, santé, recherche, éducation), une politique envers la jeunesse ambitieuse  : pas de jeunes sans qualification, un développement du ferroviaire en lien avec le renforcement des transports en commun, ....

C’est sur ces valeurs que nous sommes engagés, ce sont ces valeurs que nous continuerons à travailler sans ambiguïté.
Une politique au service de tous ayant pour devise LIBERTÉ, ÉGALITÉ et FRATERNITÉ constitue le ciment de nos actions.

Dimanche 13 décembre, c’est rassemblés que nous nous rendrons aux urnes afin de combattre le racisme et la xénophobie, barrer la route à la droite et au fhaine et poursuivre notre travail afin de remettre une vraie politique de gauche en marche  !

mardi 8 décembre 2015
Le groupe des élus communistes et républicains d'Evry, Elise Yagmur, Diaz Diego, conseillers municipaux délégués, Christian Pigaglio, maire-adjoint.

Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek

06/09/2015

PIERRE LAURENT A EVRY

plevry.jpg

Début septembre une réunion publique s'est déroulée dans le cadre des élections régionales, à Evry avec Pierre LAURENT, Secrétaire national du PCF, chef de file régional, Philippe RIO, Maire de Grigny, Michèle KAUFFER syndicaliste, chefs de file essonniens.

Près de 300 personnes y ont participé, militants politiques, syndicalistes, associatifs… citoyens-nes engagés-es ou pas au sein d’organisations.

Cette soirée-rencontre a été marquée par de nombreuses interventions très diverses. Chacun-une était venu-e apporter son expérience, son vécu, des propositions, embrassant un large panel d’activités, dans une ambiance conviviale et studieuse, de grande écoute.

C'était à cent lieues des tractations politiciennes, marquées par la culture du chef, que d’autres partis ne cessent de cultiver et qui éloignent les citoyens-nes du politique.

Une belle diversité générationnelle, territoriale, quartiers populaires, péri-urbain villages du Sud-Essonne avec beaucoup de témoignages, parfois émouvants, de situations vécues, conséquences des politiques d’austérité, de renoncement, menées par le gouvernement.

Beaucoup d’idées et des propositions : transports, santé, emploi et formation professionnelle, l’université en banlieue, lutte contre l’embrigadement des jeunes, pour la Culture, une Economie Sociale et Solidaire (SCOPS), les migrants, l’Europe, la solidarité avec la Grèce, la solidarité internationale, la réussite des jeunes, la navigation par voies fluviales, l’agriculture, la construction de logements, la répression syndicale dans les entreprises...

Une véritable Fabrique Coopérative essonnienne se construit, pour élaborer ensemble un projet, des listes, pour une région solidaire, construire une « Ile de France en commun ». Il y avait aussi de l’espoir en cette soirée.

 

Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek

13:02 Publié dans ACTUALITES, ELUS COMMUNISTES | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pierre laurent, evry, ile de france | |  Imprimer |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it!

28/05/2015

Curieuse coordination !

coordination.pngAu moment même où va se dérouler le Forum européen de alternatives à Paris et où sont proposés les Chantiers de l'espoir cherchant à créer les conditions politiques d'un rassemblement le plus largement à gauche, à Evry une pseudo coordination composée d'élus du Front de Gauche de la ville et responsables départementaux du Parti de Gauche doit se réunir.

Philippe CAMO, secrétaire départemental du PCF précise à juste titre que les signataires PCF d'Evry appelant à cette coordination n'engagent en réalité qu'eux-mêmes ; nous ajoutons qu'ils ne sont également aucunement représentatifs des communistes d'Evry qui n'ont jamais été consulté pour une telle opération de division.

Ces mêmes élus, qui se réclament du Front de Gauche et pour certains du PCF, ont indiqué dans la dernière tribune municipale et s'adressant aux élus communistes que nous sommes, qu'accompagner le PS est une totale impasse sans doute à Evry, mais aussi en Ile de France, où pourtant les communistes participent avec les Verts et les Socialistes à la gestion de la Région.

Ils exigent d'autre part, s'adressant cette fois particulièrement aux élus communistes de la ville de Grigny, que ceux-ci refusent de participer à l'exécutif de la future agglomération qui sera mise en place le premier janvier 2016 et sera composée de 24 villes allant de Grigny à Sénart en incluant Evry.

Nous estimons, pour notre part et fidèles en cela avec la ligne stratégique approuvée démocratiquement par la majorité des adhérents PCF, qu'il est plus que jamais urgent et nécessaire de créer les conditions de l’émergence d’une politique alternative à celle menée aujourd'hui par le gouvernement, comme le disent aussi d’ailleurs les Verts et une grande partie de militants socialistes, tout en continuant localement dans les villes, départements, régions et intercommunalités à gérer ces collectivités dans le cadre de rassemblement de progrès au service des populations.

Le Groupe des élus communistes et Républicains d'Evry

Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA   Traduire français en Portuguese   Traduire français en Russian   Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic   Traduire français en danish Traduire français en Greek

09/04/2015

DEPORTATION : DECLARATION DU CONSEIL MUNICIPAL D’EVRY

déportation,le pen,pcf,evryIl y a eu plus de cinq millions de déportés vers les camps d’extermination nazis pendant la seconde guerre mondiale, dans des conditions inhumaines qui dépassent l’entendement, parce qu’ils étaient notamment juifs, tziganes, homosexuels ou pour leur opinion politique.

L’ensemble des élus de la majorité municipale dénoncent et condamnent avec la plus grande fermeté les propos tenus récemment par Monsieur Le Pen, (Président d’honneur du FN, député Européen et conseiller régional de ce parti). Des propos révisionnistes par lesquels il s’est ignoblement illustré à nouveau, en qualifiant de « détail » l’un des épisodes les plus sombres de l’Histoire humaine. La République ne peut accepter de tels propos et doit continuer de traduire en justice les personnes qui promeuvent la haine entre les peuples.

Le conseil municipal d’Evry, 70 ans après la libération et la découverte des camps de l’horreur, tient pour l’occasion à rendre hommage et affirmer son soutien sans faille à toutes les victimes de ces atrocités.

Il rappelle l’importance du travail de mémoire sur ce génocide pour que jamais ces actes barbares ne se renouvellent, pour que les générations d’aujourd’hui, avec les leçons du passé, puissent comprendre le présent.La Municipalité d’Evry qui a organisé une cérémonie d’hommage le 27 janvier, jour anniversaire de la libération du camp d’Auschwitz, participe à ce travail de mémoire à travers une exposition sur les camps de déportation et s’engage à poursuivre l’action de travail et de pédagogie plus que jamais indispensable dans le contexte social que nous connaissons.

Le conseil municipal unanime a adopté cette motion excepté les élus de droite qui n’ont pas participé à ce vote pour des raisons de procédure.

23:08 Publié dans ACTUALITES, ELUS COMMUNISTES | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : déportation, le pen, pcf, evry | |  Imprimer |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it!

02/04/2015

POUR LA DIGNITE : AVEC LES ONZE !

cgt11.jpg

Elles sont onze à se battre avec la CGT et être en grève depuis le 16 mars. Elles travaillent dans un centre d'appel et de secrétariat dédié aux médecins, cabinets médicaux et laboratoires pharmaceutiques situé à Evry dans l'Essonne.

Elles revendiquent la dignité, le respect du code du travail, des conditions de travail décentes, les arrêts des insultes (connes...), des persécutions, le mépris...

Elles veulent la reconnaissance de leur savoir faire, une véritable formation professionnelle, la reconnaissance des compétences par des salaires situés aujourd'hui en dessous du SMIC.

Elles exigent le paiement des heures supplémentaires que l'employeur nomme sans rire, heures de solidarité.

Elles veulent le respect du droit de grève que l'employeur veut mettre en cause en engageant des référés dans les tribunaux,

Les élus communistes d'Evry avec Christian Pigaglio maire adjoint et Diego sont allés les saluer et apporter le soutien des communistes à ces salariées dont le combat est totalement légitime.

cgt11a.jpg