Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/05/2017

ENTRE LA PESTE ET LE CHOLERA CHOISIR SON DESTIN

PESTE ET CHOLERA.jpg

Oui, il nous faudra choisir entre la peste et le choléra pour le deuxième tour de l'élection présidentielle. Pour moi, ce choix sera certainement l'un des plus difficiles que j'aurais eu à faire mais l'abstention ou le vote blanc n'est pas une option acceptable. Ce serait au mieux de la naïveté, au pire de la complicité passive.

Je ne me réveillerai pas le matin du 8 mai, date d’ailleurs de la commémoration de la victoire des Alliés sur l’Allemagne nazie, en acceptant d'avoir laissé se répandre dans le pays de Robespierre et de Jaurès la peste brune. Il est de ces choses avec lesquelles il ne faut pas jouer. L'Histoire nous apprend que ce genre de jeu se paie en larmes de sang.

Penser que, choisir le bulletin du candidat à la présidentielle toujours banquier au service du capital vaut acceptation de son programme, il n'y aura que lui pour le croire au soir du deuxième tour ! Il essaiera de cacher derrière un vote sur son nom qui sera massif, espérons-le malgré tout, la difficulté politique qui sera la sienne. Ce suffrage de rejet du F-Haine ne lui garantira en aucune manière la constitution d'une majorité aux prochaines élections législatives. Il a sans aucun doute, comme nous, les résultats du 1er tour et constaté que la gauche, enfin la gauche telle que la conçoive les progressistes, est majoritaire !

Ne pas se tromper de combat ! Sans majorité au parlement, le président élu devra faire face à une cohabitation ou démissionner. Je doute du dernier choix et si cohabitation il y a, il devra appeler à Matignon un 1er ministre de la nouvelle majorité parlementaire qui mettra en œuvre la politique voulue par cette majorité !

Alors ne jouons pas à l'apprenti sorcier et n'ouvrons pas une boite de Pandore qu'il serait très difficile de refermer !

Le 7 mai, ne votons pas pour un candidat mais pour protéger notre République et notre démocratie.

Christian Pigaglio, Maire adjoint d'Evry

"... Aussi étroit soit le chemin

Nombreux, les châtiments infâmes

Je suis le maître de mon destin

 

02/04/2017

L’AUSTERITE N’EST PAS UNE SOLUTION

 

bulletin municipal, élus communistes

TRIBUNE PUBLIE DANS LE BULLETIN MUNICIPAL DE CE MOIS D'AVRIL

Le conseil Municipal d’Evry a voté son budget sans hausse des impôts conformément à l’engagement des élus de la majorité et en maintenant malgré la rigueur imposé par l’Etat et la Commission Européenne des investissements importants pour améliorer la vie quotidienne des habitants ainsi qu'un budget de fonctionnement suffisant assurant un service au public de haut niveau et dans un cadre solidaire.

Néanmoins les élus communistes du parlement aux conseils municipaux estiment que l’austérité imposée n’est pas la solution mais bien au contraire le problème de notre société. Plusieurs candidats à la Présidence de la République proposent d’amplifier cette austérité en particulier en diminuant les moyens financiers de toutes les collectivités locales. C’est de la folie  !

La réduction des dépenses publiques nourrit le ralentissement de l'activité économique et la hausse du chômage. Prises dans un étau insupportable de nombreuses collectivités se voient contraintes de réduire les services offerts à la population, voire de les fermer ou de les privatiser, tout en augmentant les impôts locaux comme vient de le faire le conseil département de droite de l’Essonne avec une hausse de la fiscalité pour les ménages de 28 %.

Pourtant d’autres choix sont possibles. Les caisses sont vides nous dit-on alors que 80 milliards d’euros échappent à l’impôt en raison de l’évasion fiscale et que le montant des versements des dividendes versés aux actionnaires des entreprises du CAC 40 bat des records.

Nous demandons des moyens financiers et humains supplémentaires pour les collectivités locales pour un meilleur service aux habitants et des investissements qui assureront les emplois et amélioreront leur cadre de vie des habitants avec une fiscalité plus juste et progressive pour les ménages et pour les entreprises créatrices d’emplois et le développement écologique en imposant parallèlement les entreprises qui spéculent.

C’est cela aussi la vraie justice sociale  !

Les élus communistes d”Evry

Elise Yagmur, Christian Pigaglio, Diaz Diego

Notre site web : PCF Républicain Evry

http://pcfevry.hautetfort.com/

01/01/2017

MEILLEURS VOEUX POUR 2017 ET VIVE LA SOCIALE

sociale logo.jpg

Les élus communistes et républicains d'Evry vous souhaitent à vous et vos familles nos meilleurs vœux pour l'année 2017.

L'année 2017 sera placée sous le signe de la Sociale extrait du titre du film de Gilles Perret Vive Sociale diffusé avec beaucoup de succès actuellement et qui relate l'histoire de la création de notre sécurité sociale par le ministre communiste Ambroise Croizat en 1945.

Evry a d'ailleurs honoré sa mémoire en donnant un nom à une de ses rues, celle même comme un signe où se trouve le siège départemental de la sécurité sociale.

La Droite avec le programme de Mr Fillon, avec l’inhumanité sociale qui la caractérise a promis d'en faire disparaître son principe si elle revenait au pouvoir. La ministre de la santé a estimé que cela se traduirait pour ceux qui le pourraient par un surcoût de 3200 € par an au minimum.

Les autres plongeront dans la misère et l'insécurité sociale, d'autant plus qu'elle a promis dans le même temps aussi de ne plus aider à plus de 75 % du SMIC tous ceux qui seront sans travail. Le SMIC net aujourd'hui après une revalorisation scandaleuse du gouvernement de quelques centimes est de 1153 €, 75 % correspondant à moins de 870 €.

Qui peut vivre ou survivre avec cela  ? Les communistes proposent une revalorisation immédiate de 23 % du SMIC et d'aller vers les 1700 € net.

Cela est possible dans une France où les plus riches sont de plus en plus riches et où le profits explosent et où en moyenne le revenu des patrons du CAC 40 dépassent 500 fois le SMIC.

Plus de justice dans le monde aussi est possible dans le monde où les 500 les plus riches détenaient le 27 décembre dernier 4 400 milliards de dollars, soit 5,7% de plus qu'il y a un an. C'est d'une autre répartition juste des richesses dont la France et le monde ont besoin.

C'est pour porter ces justes revendications et permettre un vrai changement politique alternatif à celui mené par le gouvernement actuel et à celui proposé par la droite, et son extrême raciste que les élus communistes et républicains soutiendront en 2017 à la députation un militant communiste de conviction, sincère, honnête , lié à la vie sociale et associative de sa ville  : Michel Nouaille

Elise Yagmur, Christian Pigaglio, Diaz Diego

 Tribune publiée dans le bulletin municipal de Janvier 2017

Google-Translate-English to French Traduire français en German Traduire français en Greek Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA   Traduire français en Portuguese   Traduire français en Russian   Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic   Traduire français en danish

22/11/2016

LA PART DES ANGES

gauche vivement.jpg

TRIBUNE PUBLIE DANS LE BULLETIN MUNICIPAL D'EVRY

La part des anges est la partie du volume d'un alcool qui s'évapore pendant son vieillissement en fût. Le degré alcoolique va ainsi diminuer progressivement !

Le quinquennat qui s'achève, aura vu également le degré d'idéal humain d'une grande partie de la gauche s'évaporer dans les bas fonds d'une cave que l'on nomme pouvoir !

Bien sûr, il y a ce gouvernement qui a passé plus de temps à s'adapter aux exigences du MEDEF et de Bruxelles qu'aux besoins du monde des salariés et des privés d'emploi.

Evidemment, ses mensonges, sa criminalisation de l'action syndicale, ses affaires mêlant le personnel et les affaires de l'état ont contribué à affadir considérablement le cœur et l'esprit de la gauche !

Mais sont-ils les seuls ? Députés frondeurs qui votent comme le leur demande le gouvernement dès que celui-ci siffle la fin de la récréation ! Ex ministres qui ne regrettent pas leur passé mais qui voudraient bien assurer leur présent ! Autres auto-proclamés candidats à la présidentielle qui oublient que l'ADN des progressistes c'est la construction collective ! Et nous en oublions certainement, ne serait-ce que ceux qui ont fait de l'appartenance à un parti, un objet de discrimination plus que le bilan et le projet contribuant ainsi à paver le chemin d'une droite qui n'a plus beaucoup de complexe !

Il faut reconstruire cette part des anges, redonner du degré à nos valeurs ! L'humain d'abord n'est pas qu'un slogan ! La mise en œuvre est difficile mais les citoyens doivent primer sur le dogme

Perdrons-nous les prochaines échéances électorales ? possible hélas ! Mais nous ne les gagnerons pas en nous ralliant avec armes et bagages à un petit caporal qui pense que tout ce qui ne vient pas de lui est l'ennemi ! « Ni maitre, ni César, ni Tribun »

Pour notre part, la démarche du Parti communiste et de ses militants nous semble la plus cohérente, celle qui veut construire le rassemblement le plus large possible pour battre la droite et l'extrême droite avec leurs projets de régressions sociales et permettre enfin la mise en place d'une véritable politique de progrès.

Les élus communistes d”Evry

Elise Yagmur, Christian Pigaglio, Diaz Diego

Notre site web : PCF Républicain Evry

 

Google-Translate-English to French Traduire français en German Traduire français en Greek Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA   Traduire français en Portuguese   Traduire français en Russian   Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic   Traduire français en danish

 

01/08/2016

CET ETE FAITES LA FETE !

fêtehuma2016500500.jpg

Nous vous souhaitons à tous de bonnes vacances bien mérités, même si nous savons que pour bien d'entre vous elles auront un goût amer celui du chômage, des difficultés sociales, et pour certains aussi malheureusement de la maladie.

Cet été, la municipalité d'Evry vous proposera à nouveau de nombreuses activités que vous pouvez découvrir dans ce bulletin municipal. Les élus communistes vous invitent également à participer à cette fin d'été à la traditionnelle Fête de l'Humanité programmée les 9, 10 et 11 septembre et qui prolongera les mouvements sociaux et citoyens, culturels en cours, comme ceux qui vont éclore.

Elle en sera le reflet et le lieu d'échanges, de débats, de la mise en commun de réflexions sur l'efficacité des actions revendicatives unitaires comme sur le débouché politique progressiste qu'elles appellent, en faisant sien le cri de Ken Loach, recevant sa palme d'or au Festival de Cannes : « Un autre monde est possible et nécessaire. »

Mêlant rencontres, débats, concerts, expositions, animations pour toutes les familles, cirque, cinéma, théâtre, littérature, flâneries curieuses, discussions impromptues ou gastronomie gourmande, ce sera la Fête de toutes les découvertes et des idées neuves qui va s'offrir à chaque participante et participant.

Les spectacles seront une nouvelle fois exceptionnels avec la venue de vedettes comme Michel Polnareff, Alain Souchon, Laurent Voulzy, Rokia Traoré, le groupe de reggae à la musique métissée Danakil, le DJ The Avener au succès croissant, Lauryn Hill avec sa soul mâtinée de rap, pour un concert qui s'annonce aussi mémorable, et bien d'autres...

Fête de la joie, du partage d'idées et d'émotions, de la solidarité et de la découverte, elle est la vôtre ! Venez nombreux  !

Le groupe des élus communistes et républicains d'Evry  Elise YAGMUR, Christian PIGAGLIO, Diégo DIAZ

Tribune publiée dans le bulletin municipal du mois de Juillet

Retrouvez nous aussi sur notre page Facebook : https://www.facebook.com/groups/1391787444375299

15/06/2016

A qui profite le crime ?

casseurs.jpg

Nous étions ce mardi 1 300 000 manifestants à battre le pavé ! 1 300 000 à exiger le retrait de loi dite travail !

loi travail,casseurs,socialUne manifestation d’ampleur inégalée depuis de nombreuses années.

Qu’est-ce que les médias nous ont montré ?

Une bande d’abrutis décérébrés qui pensent que la casse et les affrontements avec les forces de police feront avancer les mouvements sociaux !

Quand je dis, ils pensent, c’est un euphémisme, car s’attaquer à la devanture de l’hôpital pour enfants Necker, prouve qu’ils n’ont rien dans la tête, excepté de faire les choux gras de BFM, ce média aux ordres d’un patronat qui n’en espérait pas tant ! Alors, à qui cela profite ?

Cela lui permet de faire l’impasse sur le fond du sujet la loi El Khomeri et son inversion des normes, son démantèlement de la médecine du travail, la facilitation des licenciements et le contournement des partenaires sociaux par l’intermédiaire de pseudos référendums d’entreprises…

Elle profite à ce même gouvernement car elle lui permet de ne pas avoir à s’expliquer sur la gestion du maintien de l’ordre et les violences que cela provoque !

Cette violence profite à bien des personnes ou des organisations, mais certainement pas aux salariés qui luttent pour être respectés et entendus ! Pendant ce temps le cheminement de cette loi régressive et pro-patron continue !

Pendant ce temps le chrono tourne et le gouvernement espère que c’est pour lui qu’il s’égrène.

Le combat continue et continuera à être mené avec rigueur et conscience et nous ne nous laisserons pas voler notre lutte par une poignée d’inconscients qui ne sont que les alliés objectifs du gouvernement et du capital.

Christian Pigaglio, militant syndical, Maire adjoint PCF d'Evry

loi travail,casseurs,socialInterdiction des manifestations : François Hollande et le gouvernement perdent leur sang froid (Pierre Laurent)

Hier, un magnifique et puissant défilé des salariés et de la jeunesse a montré l'isolement du gouvernement sur la loi El Khomri. Son acharnement à imposer cette loi sans la rediscuter et sans majorité législative pose un grave problème démocratique.En marge de cette manifestation, des bandes de casseurs ont de nouveau pu semer la violence en s'attaquant, notamment, à l'hôpital Necker.

Le gouvernement utilise ces faits condamnables et que nous condamnons pour tenter de discréditer les manifestants et les syndicats organisateurs.

loi travail,casseurs,socialAvec les parlementaires communistes, présents sur le point fixe du PCF situé boulevard de Port-Royal, j'ai pu constater, une nouvelle fois, que ces bandes de casseurs agissaient à l'écart de la manifestation. Alors qu'ils sont parfaitement identifiés, pourquoi ne sont-ils pas interpellés et comment peuvent-ils continuer à agir à chaque manifestation ?

Alors que les pouvoirs publics savent interdire aux hooligans d'accéder aux enceintes sportives, pourquoi ces bandes de casseurs peuvent, en toute impunité, venir semer le désordre et le chaos ?

La menace d'une interdiction de manifester, exprimée ce jour par le chef de l’État et le premier ministre, est un signe extrêmement préoccupant de fébrilité dans un moment où, tout au contraire, notre démocratie et notre République doivent affirmer avec force leurs principes et leurs valeurs essentielles.

Nous appelons donc le pouvoir à ne pas perdre son sang froid, à reprendre la négociation et à agir pour assurer la sécurité des biens et des personnes et celle du droit de manifester. Le gouvernement ne peut se soustraire à ses responsabilités en s'attaquant à une liberté constitutionnelle qui permet de faire entendre dans l'unité et sans violence le rejet de la loi El Khomri.

Pierre Laurent
Secrétaire national du PCF

Paris, le 15 juin 2016

 

Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA   Traduire français en Portuguese   Traduire français en Russian   Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic   Traduire français en danish Traduire français en Greek
 

loi travail,casseurs,social

11/05/2016

49-3 : LOI TRAVAIL, LA DEMOCRATIE BAFOUEE !

loitravai493.jpg

"le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple." A Lincoln

Le Président de la République et son gouvernement viennent une nouvelle fois de recourir à l'article 49.3 de notre constitution.

Une fois de plus, sur un texte modifiant gravement les rapports sociaux et économiques dans notre pays.Nos dirigeants s'assoient sur la représentation du peuple !

Ce recours « légal », hélas, puisqu'il figure dans notre loi fondamentale : La Constitution, n'a été voulu que pour éviter les errements de la IV° république, mais pas pour confisquer aux députés, issus d'élections populaires, leurs droits à faire ou ne pas faire la loi ! (Article 24 de la constitution : Le Parlement vote la loi.

Il contrôle l'action du Gouvernement. Il évalue les politiques publiques.)

L'article 49.3 n'a jamais eu beaucoup de sens, avant, mais, aujourd'hui, il doit être supprimé sans délai !Dans le cas présent, il sert à étouffer le rejet par une majorité de français, dont visiblement les parlementaires du projet de loi El Khomeri dit loi « travail » !

L'article 3 de la constitution, dit que : « La souveraineté nationale appartient au peuple qui l'exerce par ses représentants et par la voie du référendum.

Aucune section du peuple ni aucun individu ne peut s'en attribuer l'exercice. »Il s'agit, de la souveraineté du peuple, la démocratie c'est cela et pas un subterfuge destiné à imposer sa volonté du petit nombre sur le grand !

Les parlementaires devront défendre leurs prérogatives et prendre leurs responsabilités. Dans le cas contraire, ils élargiront la fracture qui existe entre eux et les citoyens et justifieront les épithètes qui leurs sont accolés et surtout, en sapant la confiance des français dans leurs représentations, ouvriront, un peu plus, la voie à la bête immonde qui tapi dans l'ombre et qui n'attend que cela !

Le Groupe des élus communistes d'Evry

 

Google-Translate-English to French Traduire français en German  Traduire français en Italian Google-Translate-English to Japanese BETA  Traduire français en Portuguese  Traduire français en Russian  Traduire français en Spanish Traduire français en Arabic  Traduire français en danish Traduire français en Greek