Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/03/2015

RASSEMBLEMENT A CORBEIL CONTRE LE PARTI DE LA HAINE !

lepen.jpgLa Fédération de l’Essonne du PCF, appelle, toutes celles et ceux, forces politiques, syndicales, associatives, citoyennes-nes, à participer au rassemblement devant la Mairie de Corbeil-Essonnes, le 10 mars à 19h en protestation au meeting organisé par le FN avec la présence de Marion Maréchal-Le Pen.

Ensemble nous exprimerons notre refus de la haine et de la division entre les Français, de tous les racismes, notre opposition à une société de repli, alerter sur le programme du FN marqué par le recul social et le déni démocratique.

Exprimons à l’inverse notre combat contre l’austérité, qui fait son lit, notre désir de mieux vivre ensemble, de fraternité, de Paix et de solidarité. Enfin il faut alerter sur la tromperie qui s'organise contre leurs intérêts, dire aux ouvriers, aux employés, aux salariés de conditions modestes, aux familles populaires qui souffrent durement de la crise et ne supportent plus d'être pris pour des imbéciles par ceux qui ont le pouvoir et l'argent : le FN n'est pas votre nouvel ami, c'est votre meilleur ennemi.

Exprimons aussi notre refus d’une incroyable promotion et banalisation du Front national au mépris du danger que cela fait courir à la démocratie et à l'unité nationale, notamment dans les médias qui participe d’un climat propice à la multiplication des actes antisémites et islamophobes de ces dernières semaines. La banalisation en cours ne concerne pas que la parole raciste. La campagne de Robert Ménard sur le « nouvel ami » que constitue une arme est un irresponsable appel à la violence.

Ensemble contre l’intolérance !
Corbeil-Essonnes, le 06/03/2015

13:45 Publié dans ACTUALITES, PARTI COMMUNISTE FRANCAIS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fn, corbeil, manif | |  Imprimer |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it!

10/10/2013

PIERRE LAURENT : LA PRIORITE DU FRONT DE GAUCHE CE N'EST PAS EVRY, C'EST CORBEIL

plbercy.jpgPierre Laurent est secrétaire national du PCF et sénateur de Paris.

Votre candidat ne s’est pas qualifié pour le second tour dimanche dernier à Brignoles (Var). Comment l’expliquez-vous ?

PIERRE LAURENT. Par deux facteurs simples. Le premier, c’est que la politique gouvernementale provoque une démoralisation et une démobilisation massive de l’électorat de gauche qui se traduit par l’abstention.  

Le second, c’est que lorsque le Front national est à un très haut niveau, la division de la gauche entraîne son élimination au second tour.

Appelez-vous, comme votre allié Jean-Luc Mélenchon, à ne pas choisir au second tour entre la peste et le choléra ?

Non. Nous avons appelé à faire barrage à l’extrême droite parce que nous ne pourrons jamais mettre un trait d’égalité entre le vote FN et un autre. Cela reviendrait à le banaliser. Je peux comprendre que ce choix soit difficile, surtout quand les candidats de droite n’ont pas toujours fait la preuve de leur mobilisation contre le Front national… Mais nous n’avons pas à nous dérober.

Et quand Mélenchon estime que le principal pourvoyeur de voix du FN est à l’Elysée, il a raison ?

La politique gouvernementale menée par Hollande et Ayrault montre tous les jours qu’elle est incapable de dynamiser et de rassembler la gauche. Elle conduit le pays dans des impasses et probablement à une crise politique aggravée.

«Ce n’est pas le moment de nous replier sur notre pré carré»

Alors pourquoi rechercher des accords avec les socialistes pour les municipales ?

Il ne s’agit pas de s’allier avec des gens qui portent les choix du gouvernement, mais de créer sur le terrain un rassemblement d’hommes et de femmes de gauche qui ne se reconnaissent pas dans cette politique d’austérité. Ces électeurs, qui peuvent venir des rangs écologistes ou socialistes, ont le sentiment d’être pris au piège. Ce n’est pas le moment de nous replier sur notre pré carré, mais de leur tendre la main. Je ne dis pas que nous allons changer toute la politique nationale avec les élections municipales. Mais si nous pouvons améliorer la vie locale, alors il faut saisir cette occasion qui nous donnera plus de force pour infléchir le cap vers la gauche.

Qu’avez-vous décidé pour Paris ?

Nos adhérents se détermineront par un vote du 17 au 19 octobre. Nos instances départementales viennent de donner leur préférence à un accord d’union dès le premier tour avec les listes d’Anne Hidalgo. Et je partage cette proposition.

Pourquoi ?

hdune.jpgD’abord, parce que nous ne voulons pas du retour de la droite. Ensuite, parce que les priorités que nous avions fixées sur le logement social ou le développement de l’emploi public ont été retenues. Autant au niveau du gouvernement, nous ne trouvons aucune écoute, autant à Paris nous sommes entendus et respectés depuis deux mandats dans la majorité municipale.

Mélenchon dit que c’est une femme du vieux PS, de la gauche des muselières…

Le choix que nous faisons à Paris n’efface pas toutes les différences qu’il y a dans la gauche, mais d’une manière générale, je pense que nous devrions arrêter les jugements ad hominem qui ne font pas avancer le débat politique.

Et à Marseille, que ferez-vous ?

Nous ne sommes pas dans la même situation qu’à Paris, la ville est à droite. Nous avons donc proposé, après avoir rassemblé des forces citoyennes et associatives, de présenter une liste Front de gauche au premier tour.

«J'aimerais que le Front de gauche se concentre sur ses vraies priorités»

Pour vous rallier au PS au second tour ?

Comme partout ailleurs, nous nous déterminerons en fonction d’engagements concrets et précis. Mais la règle générale pour les seconds tours des municipales devra être le rassemblement de la gauche pour battre la droite et l’extrême droite. Il n’y aura pas à tergiverser.

Et si le Parti de gauche de Mélenchon ne respecte pas vos alliances…

Il se peut que dans quelques villes de France, on retrouve des militants du Front de gauche sur des listes différentes. Mais nous irons à la bataille ensemble dans un très grand nombre de communes.

Jean-Luc Mélenchon pointait deux autres villes : Evry, la ville de Manuel Valls, et Nantes, celle de Jean-Marc Ayrault…

Il y a parfois des hiérarchies qui m’échappent… A côté d’Evry, il y a Corbeil, détenue par la droite, que nous pouvons conquérir. J’aimerais que le Front de gauche se concentre sur ses vraies priorités.

Plutôt que de chercher à tailler des croupières aux socialistes ?

Dans l’ordre de mes priorités, Corbeil vient avant Evry, oui.

L’appel que vous lancez aujourd’hui va ouvrir une crise au Front de gauche. Vous parlez avec Jean-Luc Mélenchon ?

Oui régulièrement, mais parler ne fait pas disparaître toutes les divergences. En revanche, je me battrai de toutes mes forces contre l’idée qu’une différence d’appréciation sur les municipales ouvre une crise au Front de gauche. Nous avons besoin du Front de gauche pour aujourd’hui et pour l’avenir. Alors arrêtons de polémiquer, arrêtons de dramatiser, arrêtons de caricaturer les positions des uns et des autres. Et consacrons-nous à porter le plus loin possible nos positions pour les municipales et les européennes dans lesquelles le FG peut faire un excellent résultat.

Entretien réalisé par le Parisien

08/06/2012

DIMANCHE LE VOTE UTILE, C’EST LE VOTE FRONT DE GAUCHE !

fgjlmeyur.jpg

Ce dimanche 10 juin les français sont invités à s’exprimer pour élire leurs députés.

Le vote massif pour le Front de Gauche dans le prolongement de l’élection présidentielle permettra un engagement fort pour une justice sociale et fiscale profondément ancrée à gauche et marquée par les propositions du programme du Front de Gauche écologiste, rénovateur, et ambitieux pour la démocratie, pour l’emploi, pour l’éducation, la santé, le pouvoir d’achat des salariés, des retraités mis à mal par plusieurs dizaines d’années d’austérités.

Le vote Front de Gauche permettra d’avoir un groupe solide à l’assemblée national, et chaque voix obtenue pèsera pour donner de la force à ce groupe et à l’ensemble des ces parlementaires et élus.

Sur la première circonscription de l’Essonne regroupant les villes d’Evry, Corbeil, Courcouronnes, Bondoufle, Lisses, Villabé, Ulysse Rabaté et Elise Yagmur porteront les couleurs du Front de Gauche.


FRONT DE GAUCHE : ELECTION LEGISLATIVE... par E-Mosaique

25/05/2012

LEGISLATIVES : AVEC LE VOTE FRONT DE GAUCHE , AVOIR UNE PAROLE FORTE A GAUCHE !

legislativevry.jpgCe qui se joue avec les législatives c'est l'avenir du changement : ou la porte du changement se referme ou grâce à un bon score du Front de gauche, la France se donne les atouts pour se sortir des griffes des marchés financiers.

Avec la mise en place du gouvernement, des premières décisions ont été prises : parité au sein du gouvernement, charte déontologique, baisse du salaire des ministre et du président... Très bien. Après des années de présidence bling-bling, le retour à des pratiques plus républicaines ne peut que nous satisfaire. Mais cela ne peut suffire.

Les urgences du pays sont grandes, les attentes de notre peuple importantes. Emploi, pouvoir d'achat, retraite, école, logement... L'action du gouvernement doit répondre à ces attentes. La gauche ne peut pas décevoir et se contenter de mesurettes pour ne pas déplaire aux marchés financiers. Quel est le contenu du changement dont nous avons besoin ?

Telle est la question que chacun à gauche doit se poser. Une augmentation significative du SMIC et des minima sociaux ou un simple «coup de pouce» ?

Un référendum sur le traité Merkel-Sarkozy, ou le simple ajout d'un volet croissance sans toucher au pacte d'austérité budgétaire ? Une véritable volonté de changer le rôle de la BCE ou une simple déclaration d'intention ?

La volonté de s'attaquer aux marchés financiers ou la seule tentative d'en gommer quelques excès ?

Ne lâchons rien!

Ne nous faisons pas d'illusion, pour reprendre le pouvoir aux marchés financiers, produire autrement et mieux partager les richesses et les réorienter vers l’activité et l’emploi, il faut du courage et de la détermination.

Il faut du courage et de la détermination si nous voulons qu’une majorité de député-e-s de gauche à l’Assemblée Nationale adopte des lois qui répondent aux urgences sociales, écologiques et démocratiques.

Des mesures pour réussir le changement qui portent sur l'interdiction des licenciements boursiers, l'augmentation du SMIC à 1700 € brut, le retour de la retraite à 60 ans pour tous, la nationalisation du système bancaire et la création d'un pôle public pour orienter le crédit vers ce qui est utile : redonner la priorité à l’emploi, l'école, la santé, le logement...

Le Front de gauche, avec son programme l’Humain d’abord et son candidat commun Jean-Luc Mélenchon, avec 4 millions de voix, a apporté une contribution décisive à la victoire contre Sarkozy.

Le Front de gauche, c’est l’assurance d’une gauche qui assume ses responsabilités, avec un objectif : « L’humain d’abord ».

Avec un bon résultat national du Front de gauche au soir du 1er tour des législatives et un grand nombre de député-e-s au soir du 2nd tour, meilleurs seront les atouts d’un vrai changement.

Dans notre circonscription, Ulysse Rabaté, jeune communiste clichois et Elise Yagmur, conseillère municipale communiste d’Evry sont les candidats du Front de gauche, conformément aux accords entre tous les partenaires du Front de gauche..

A l'heure où il y besoin d'une parole forte à gauche, ce sont les candidats les mieux à même de faire entendre les attentes des habitants d’Evry, de Corbeil, de Courcouronnes, de Bondoufle, de Lisses, de Villabé et de garantir un vrai changement !

15/04/2012

FRONT DE GAUCHE : BARBECUE CITOYEN !

fgcorbeil.jpgInitiative originale des militants du Front de Gauche de la première circonscription de l’Essonne (Evry, Corbeil) d’organiser un barbecue citoyen pour soutenir la candidature de Jean Luc Mélenchon et des deux candidats à l’élection législative du Front de Gauche Ulysse Rabaté et Elise Yagmur.

Au lendemain du rassemblement géant et sous le soleil du Front de Gauche avec Jean Luc Mélenchon à Marseille devant plusieurs dizaines de milliers de personnes, c’est dans le froid mais dans la bonne humeur que plusieurs centaines de militants se sont retrouvés à Corbeil dans la fraternité.

fgcorbeil2.jpg«Beaucoup de jeunes présents, de militants politiques mais également de nombreuses personnes non adhérentes d’un parti politique mais engagé avec le Front de Gauche », a pu remarquer le jeune candidat titulaire du Front de Gauche Ulysse Rabaté heureux de cette participation.

Bruno Piriou conseiller général communiste de Corbeil avait tenu à être présent avec d’autres élus communistes d’Evry dont Diego Diaz, Maire adjoint, et Elise Yagmur, conseillère municipale à cette manifestation.

Prochain rendez vous : le rassemblement du Front de Gauche le jeudi 19 avril à 19h au Parc des Expositions de Versailles.

10/04/2012

FRONT DE GAUCHE/ EVRY-CORBEIL : DIMANCHE 15 AVRIL : ON OCCUPE LE TERRAIN !

fgulysse.jpg

A partir de 12h00, sur les allées Aristide Briand (en face du théâtre) à Corbeil-Essonnes

Partageons un barbecue citoyen et prenons la parole.

Le 22 avril se tiendra le 1er tour de l’élection présidentielle. Avec le Front de Gauche et son candidat Jean-Luc Mélenchon, on peut se dire qu’il se passe quelque chose. Enfin, un grand mouvement à gauche nous parle et nous redonne confiance. Enfin sont rassemblés tous ceux qui attendent de la politique qu’elle change vraiment notre vie.

Et nous sommes de plus en plus nombreux à penser que c’est possible. Possible de s’attaquer à la finance et aux paradis fiscaux pour répartir ces richesses indécentes qui ne profitent qu’à une extrême minorité. Possible de développer nos écoles, nos hôpitaux à partir des besoins des gens. Possible de produire autrement, d’investir dans les salaires, l’emploi et la formation pour sortir de la crise.

Ces idées avancent. Demain, elles peuvent composer les politiques qui seront menées en France et en Europe.

L’élection présidentielle et les élections législatives qui suivront en juin ne doivent pas être une simple alternance de plus. Nous voulons battre Sarkozy pour faire autre chose. Seul le Front de Gauche propose ce projet radicalement alternatif qui change la logique, remet l’humain et l‘environnement au cœur des politiques.

A côté de chez nous, partout, des citoyens de tous les horizons se retrouvent dans ce mouvement. Nous serons tous là dimanche 15 avril pour occuper le terrain, échanger nos combats et nos expériences. C’est notre parole qui fera l’évènement.

Faisons de cette campagne du Front de la brèche ouverte par tous ceux qui veulent changer les choses.

Ensemble, l’espoir est permis.

Ulysse Rabaté et Elise Yagmur

13/03/2012

CORBEIL : LE FRONT DE GAUCHE PORTEUR D´ESPERANCE !

autain006.jpgPlus de 150 personnes, dont de très nombreux jeunes, ont participé à une réunion publique à Corbeil à l´appel du Front de Gauche en présence de Clémentine Autain porte parole de Jean Luc Mélenchon, de Gérard Aschieri coordinateur du secteur éducation du Front de Gauche, Ulysse Rabaté et Elise Yagmur candidats du Front de Gauche à l´élection législative d´Evry-Corbeil, Bruno Piriou conseiller général de Corbeil. Elisabeth Gauthier assurait l‘animation de ce débat.

Gérard Aschéri, ancien responsable de la FSU, membre d´aucun parti a expliqué les raisons de son engagement au sein du Front de Gauche porteur d´espérance. Il pense qu´une alternance à Sarkozy est nécessaire mais qu´une mise en place d´une alternative à la politique libérale est elle indispensable pour permettre un réel changement social.

autain009.jpgClémentine Autain est revenue sur cet argument en indiquant que si cela n´était pas le cas, immense serait alors la déception. Elle a donné pour exemple la situation désastreuse de la Grèce. Elle a souligné l´importance d´un score élevé du Front de Gauche avec Jean Luc Mélenchon pour créer un rapport de force favorable et permettre de s´attaquer réellement au pouvoir de l´argent, imposer des réformes solides comme le SMIC à 1700 euros, la retraite à 60 ans, la suppression de la précarité, du travail pour tous, l’éducation, la santé dotés de moyens humains et financiers…

front de gauche,jean luc mélenchon,elise yagmur,bruno piriou,ulysse rabaté,corbeil,clémentine autain,gérard aschieriLe vote utile, c’est celui de s’exprimer pour ces idées a indiqué la porte parole de Jean Luc Mélenchon qui a souligné le succès d’écoute rencontré par le Front de Gauche confirmé par des rassemblements importants et la richesse de ce Front divers mais cohérent sur ses propositions et son engagement pour transformer la société.

De nombreux participants ont témoigné pour illustrer la dynamique du Front de Gauche dans les villes de la circonscription.

A l’occasion des élections présidentielles et législatives le Front de Gauche est porteur d’espérance, mais son projet est bien plus ambitieux et s’inscrit dans le temps pour plus de justice, plus de solidarité, plus de liberté et de démocratie et permettre à chacun de vivre plus dignement.

Texte, vidéo, photos exclusifs E-Mosaïque


FRONT DE GAUCHE : CORBEIL REUNION PUBLIQUE par E-Mosaique