Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/06/2018

Ian Brossat, tête de liste PCF aux européennes

Ian Brossat2.jpg

Entretien réalisé par France Info

Désigné par le Parti communiste pour être tête de liste aux prochaines élections européennes, Ian Brossat souhaite incarner une opposition à la politique ultra libérale d'Emmanuel Macron.

Ian Brossat, adjoint à la mairie de Paris, en charge du logement a été désigné par le parti communiste pour être tête de liste PCF aux prochaines élections européennes. Interrogé dimanche 3 juin sur franceinfo, Ian Brossat estime qu'il faut "qu'il y ait du changement à gauche" et explique que c'est "aussi le sens de cette candidature." Ian Brossat souhaite que la liste menée par le Parti communiste soit "une liste très ouverte au mouvement social" et "à tous ceux qui cherchent une issue face à la politique ultra libérale d'Emmanuel Macron."

franceinfo : Comment abordez-vous cette campagne alors que la gauche est complètement disloquée en ce moment ?

Ian Brossat : Vous avez raison de dire que la gauche est dans une situation difficile. Ce que je ne souhaite pas, c'est que ces élections européennes soient au fond le remake de l'élection présidentielle, donc il faut qu'il y ait du changement à gauche, il faut qu'il y ait du neuf, il faut que ça bouge, et c'est aussi le sens de cette candidature. J'ai 38 ans, je suis effectivement élu de Paris et je veux m'engager pour cette campagne pour que la gauche bouge. C'est aussi ce qui a conduit mes camarades à proposer que je sois candidat à cette élection.

Et comment allez-vous faire bouger la gauche ? Vous croyez encore à l'union avec la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon par exemple ?

Quoiqu'il arrive, moi je suis toujours favorable à l'union et au rassemblement et le Parti communiste aura toujours la main tendue vis à vis de tous ceux qui se mobilisent à gauche. Mais ce que je souhaite aussi, c'est que nous soyons capables de nous adresser à la gauche sociale. Il y a aujourd'hui des millions de gens qui sont contre la politique d'Emmanuel Macron, parfois des gens qui avaient voté pour lui et qui sont déçus. C'est à eux qu'il faut que l'on soit capables de s'adresser, aux cheminots qui sont mobilisés, aux infirmières, aux salariés des EHPAD, et la liste que nous allons construire sera une liste qui sera très ouverte au mouvement social, à tous ceux qui cherchent aujourd'hui une issue face à la politique ultra libérale d'Emmanuel Macron.

Vous êtes responsable de la commission logement au Parti communiste, c'est aussi votre mission à la mairie de Paris. Le logement social dans son ensemble ce sera l'une des priorités de votre campagne ?

Bien-sûr, le logement c'est une priorité absolue. On ne peut pas vivre dans un pays qui est la 6e puissance économique du monde où dans le même temps on a plus de 100 000 personnes qui dorment dehors faute de logement. On a par ailleurs des classes moyennes qui, souvent dans nos centre-villes, ont énormément de mal à payer leur loyer et donc bien sûr le logement est une priorité absolue qu'il faut défendre à l'échelle de notre pays et plus largement à l'échelle européenne.

08/06/2009

EVRY : EUROPEENNES : TOUS LES RESULTATS

 

evrylog.JPGPatrick Le Hyaric, nouveau député du Front de Gauche a été élu en Ile de France en obtenant 6,32 % des suffrages. Il rejoindra les 33 députés de la Gauche Unitaire Européennes élus dans les autres pays Européens avec Marie Christine Vergiat élue dans le Sud Est, Jean Luc Mélanchon élu dans le Sud Ouest, Jacky Hénin élu dans le Nord et Elie Horeau élu dans les Dom Tom.

Sur la région d'Evry le Front de Gauche obtient les résultats suivants : Evry : 6,5 %, Courcouronnes : 6 %, Bondoufle : 5,5 % et Lisses : 8 %.

A Evry les résultats des autres partis sont les suivants : PS : 21,31 %, Verts : 19,58 %, UMP : 18,49 %, MODEM : 8,53 %, NPA : 5,51 %, FN : 4,04 %.

A noter en comparaison des résultats des élections cantonales de 2008 où le candidat communiste avait obtenu 5 % sur le canton Nord, les résultats sur ce même canton obtenu à Evry par le Front de Gauche : 7,34 %.

Pour rappel le résultat au niveau national : UMP : 27,87 %, PS : 16,48 %, Verts : 16,28 %, MODEM : 8,45 %, FN : 6,34 %, FG et AOM (Alliance Outre Mers) : 6,5 %, NPA : 5 %, LO : 1,3 %.

11:56 Publié dans ACTUALITES | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : evry, européennes, élections | |  Imprimer |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it!

03/03/2009

CANDIDATS DU FRONT DE GAUCHE

hayric.jpgLe sénateur Jean-Luc Mélenchon, fondateur du Parti de Gauche (PG), et le directeur du journal l'Humanité, Patrick Le Hyaric, seront respectivement têtes de liste dans le Sud-Ouest et en Ile-de-France pour le "front de gauche" aux élections européennes du 7 juin, a indiqué lundi le Parti communiste.

L'ex-maire communiste de Calais (Pas-de-Calais) Jacky Hénin sera candidat dans le Nord-Ouest, Marie-France Beaufils, sénatrice et maire PCF de Saint-Pierre-des-Corps, dans le Centre, et l'économiste Jacques Généreux (PG) mènera la liste dans l'Ouest, a indiqué à l'AFP le porte-parole du PCF Olivier Dartigolles, confirmant une information de l'Humanité parue lundi.

Les têtes de liste des trois autres régions (Est, Sud-Est et Outremer) seront pourvues en fonction des discussions actuellement en cours avec le Mouvement républicain et citoyen (MRC) de Jean-Pierre Chevènement et les Alternatifs, a indiqué M. Dartigolles.

Selon lui, cette semaine, qui s'achèvera dimanche par un meeting de lancement du "front de gauche" au Zénith de Paris, est "décisive pour l'élargissement du front" scellé en novembre entre PCF et PG sur la base du "non de gauche" au traité européen en 2005. "Ca avance plutôt bien", a-t-il ajouté lors d'une conférence de presse.

Lors du meeting, "la tribune sera ouverte à tous ceux qui veulent rejoindre le front de gauche sur son orientation politique", a précisé M. Dartigolles qui espère un "élargissement populaire et citoyen" du front de gauche d'ici aux élections du 7 juin.

Une ultime réunion devait également avoir lieu lundi en fin de journée avec le NPA d'Olivier Besancenot, qui n'a jamais semblé prêt à répondre positivement à la main tendue du PCF et du PG.

 L'Express

13:10 Publié dans ACTUALITES | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pcf, pg, européennes | |  Imprimer |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it!