Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/06/2022

AVEC FABIEN ROUSSEL, LE PCF A DE L'AVENIR

FR.jpgL’artiste a du talent, cela ne suffit pas.
M. Mélenchon a réussi une opération préparée de longue date de renouvellement du parti socialiste, de marginalisation des communistes, de récupération d’une partie des groupuscules gauchistes.
 
L’artiste a du talent tout en accumulant les défaites personnelles : trois présidentielles loupées et un poste de 1 er ministre avorté. L’artiste n’a pas pris sa retraite : il se veut désormais le « penseur » à la manière Mitterrand avec en perspective la présidentielle de 2027 et la mise sur pied d’une formule droite/gauche à la sauce nord-américaine avec l’aimable appui d’ex- membres du PCF rêvant d’une mutation à l’italienne.
Nous voilà en présence d’une « droite » allant des macronistes venus de toutes parts y compris des bas fonds, des centristes à la Bayrou aux fascisants à la Ciotti, et une « gauche » aux tendances socialo, écolo, coco (adieu Tours) avec aux manettes des jeunes ambitieux formés à l’école d’une social démocratie adaptée et réactivée.
L’affaire est-elle définitivement dans le sac ? Pour les communistes, baisser le rideau, ce serait aller trop vite en besogne. Il se trouve que chez ces gens là, où plutôt une large partie de ces gens là, perdurent une constante : résister.
Cette fois, forts de l’excellente campagne présidentielle de Fabien Roussel qui a redonné au PCF de la visibilité, mobilisé des milliers de communistes en errance, enfin, il a ouvert des chemins de réflexion.
Un homme jeune qui a subi les pires outrages et qui va marquer la vie politique des 10 prochaines années. Habituez-vous à son nom, à sa belle gueule, à ses réactions et réflexions populaires.
Alors ? Le temps de la réflexion sereine est venu. L’alignement et la soumission n’étant pas dans les gênes communistes et en ayant à l’esprit qu’entre les supplétifs et les furieux plus durs que durs, il est toujours difficile de se frayer un chemin respectueux et constructifs, il va falloir échanger, confronter, convaincre.
Au travail !
 
José Fort

19:52 Publié dans PARTI COMMUNISTE FRANCAIS | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : pcf, fabien roussel | |  Imprimer |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | | Pin it!

Écrire un commentaire