Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/03/2018

Manifestations mondiales pour Afrin le 24 mars

manifestation kurde2 24032018.jpg

Laurence cohen.jpgÀ Paris des milliers de personnes ont participé à un défilé entre la gare du Nord et Place de la République avec une présence importante de militants communistes et d'élus dont la sénatrice communiste du Val de Marne Laurence Cohen.

A écouter en podcast avec Mosaik Radio un reportage sur cette manifestation et l'interview de Laurence Cohen }}}

Triste fête de Norouz pour les populations kurdes d’Afrin. Des dizaines de milliers de personnes ont dû fuir l’arrivée de l’armée turque et de leurs supplétifs islamistes. Ces derniers ne se cachent même plus et on peut les voir dans les rues de la ville, les cheveux longs et le doigt pointé en l’air, signe d’allégeance à dieu, comme on pouvait le voir à Raqqa où sévissaient les djihadistes de Daech.

Face à la lâcheté des gouvernements qui regardent les troupes d’Erdogan envahir le Kurdistan de Syrie, plusieurs dizaines de personnalités ont lancé un appel pour faire du 24 mars une journée mondiale d’action pour Afrin. « L’agression criminelle contre Afrin représente une nouvelle phase de la guerre de l’État turc contre le peuple kurde. Cette invasion génocidaire est menée sous les yeux de toute l’humanité. Elle ne serait pas possible sans la complicité des grandes puissances.

Effarée par la résistance héroïque des Kurdes dans la lutte contre Daech à Kobané, la Turquie a brutalement rompu le processus de paix et semé la terreur dans la région kurde de Turquie, qui a vécu d’atroces violations des droits humains, avec des milliers de morts et des centaines de milliers de déplacés », peut-on lire dans le texte de l’appel. « Nous appelons à l’arrêt immédiat des attaques de l’armée turque contre Afrin, conformément à la résolution récente du Conseil de sécurité de l’ONU sur un cessez-le-feu dans toute la Syrie ; le retrait immédiat de l’armée turque, dont la présence à Afrin constitue une violation flagrante du droit international ; et la participation totale et inclusive des Kurdes syriens (…) au processus de paix mené sous l’égide de l’ONU pour une solution politique au conflit syrien. »

manifestation kurde 24032018.jpg

 

Écrire un commentaire